Route des Cols du silence

Cette route pénètre dans les terres agrestes du Maestrazgo et sillonne les sierras et les vallées de la communauté des communes de Gúdar-Javalambre. Ces territoires sont les gardiens d’un riche héritage historique et d’un patrimoine architectural et culturel exceptionnel qui forgent leur identité. Les villages et les villes du Maestrazgo s’élèvent sur des reliefs agrestes, dans une succession de sierras, de canyons, de pitons rocheux et de plaines étroites et fertiles. Ces étendues de pins, de plateaux austères, de berges étroites et de parois rocheuses dénudées forment un vaste ensemble d’espaces naturels à grande valeur écologique et paysagère. La communauté des communes Gúdar-Javalambre est marquée par la présence d’un massif montagneux qui fait partie du système ibérique : les sierras de Gúdar et Javalambre. Ce sont des terres privilégiées regorgeant de lieux pittoresques qui abritent des villes fortifiées aux allures médiévales, des églises et des chapelles de style roman et gothique, des châteaux et des ponts médiévaux. Un périple qui fait de chaque découverte une expérience inoubliable.

Renseignements utiles

  • Distance:
    247 km

    Temps estimé sans arrêts:4 h 43 min

    Étapes recommandées: 3

Étapes recommandées

    1. Mora de Rubielos – Fortanete
    2. Fortanete – Organos de Montoro – Cantavieja
    3. Cantavieja – Rubielos de Mora
    1. Rubielos de Mora – Cantavieja
    2. Cantavieja – Organos de Montoro – Fortanete
    3. Fortanete – Mora de Rubielos

Carte

Indications et points d'intérêt

Félicitations! Vous allez découvrir la route Slow Driving "Route des Cols du silence".
Veuillez suivre les indications proposées et ne perdez aucune information sur ces magnifiques destinations. En route!

Points de la route "Route des Cols du silence"

DÉBUT

Mora de Rubielos est une ville monumentale située au cœur du canton  Gúdar-Javalambre dans la province de Teruel. Elle est à 45,4 km de Teruel par la route la plus rapide. (Prenez d’abord la N-234 et ensuite l’A-232). C’est ici que commence la route des Cols du Silence.

near_me DÉBUT

Mora de Rubielos est une ville monumentale située au cœur du canton  Gúdar-Javalambre dans la province de Teruel. Elle est à 45,4 km de Teruel par la route la plus rapide. (Prenez d’abord la N-234 et ensuite l’A-232). C’est ici que commence la route des Cols du Silence.

Mora de Rubielos local_gas_stationlocal_hotelrestaurant

La ville de Mora de Rubielos, déclarée Ensemble historique, est enclavée dans la sierra de Gúdar,  sur la rive gauche de la rivière Mora.

Un des principaux monuments est le château qui préside le village du haut du promontoire. Ce château-palais est un important ouvrage d’architecture civile-militaire de style gothique méditerranéen et figure parmi les mieux conservés d’Aragon. L’église collégiale de Santa María (XIVe siècle), joyau architectural de style gothique, est située juste au-dessous du château. Elle abrite un chœur doté d’une grande valeur artistique avec des grilles du XVe siècle et cinq splendides chapelles datées entre le XVIIe et le XVIIIe siècle.  Historiquement, Mora de Rubielos présente un centre unique dont les quartiers ont un tracé médiéval évident. La mairie de style herrérien date du XVIIe siècle et d’autres maisons à grande valeur artistique sont également remarquables. Les plus beaux exemplaires se trouvent dans la rue des Parras. De nombreux sentiers partent de Mora de Rubielos et permettent de sillonner et de découvrir une partie de la Sierra de Gúdar.

Point 1

Pour aller à Alcalá de la Selva sortez de Mora de Rubielos par le nord en empruntant l’A-228 jusqu’à votre destination. Il y a 18,7 km de trajet.

near_me Point 1

Pour aller à Alcalá de la Selva sortez de Mora de Rubielos par le nord en empruntant l’A-228 jusqu’à votre destination. Il y a 18,7 km de trajet.

Alcalá de la Selva local_gas_stationlocal_hotelrestaurant

Alcalá de la Selva est situé au cœur de la Sierra de Gúdar, en amont, sur la rivière Alcalá. Ce joli village médiéval est caractérisé par la vue impressionnante constituée par ses rangées de maisons seigneuriales qui surplombent la vallée. C’est sans aucun doute un des plus beaux villages de la sierra et de la région.

Situé à la cime du Cerro Norte, le château est le principal monument du village. Son donjon a été restauré. L’église paroissiale a également une grande valeur historique et artistique. Ses grandes dimensions et sa tour lui permettent de dominer et de se détacher au-dessus du village. Les autres curiosités sont les chapelles de San Roque et de Loreto (adossées au chevet), la croix de chemin monumentale (une des rares constructions de ce genre de la Péninsule) et le sanctuaire de la Virgen de la Vega avec de remarquables peintures murales qui ornent les voûtes. La rue Hispanoamérica abrite de beaux exemples de l’architecture populaire d’Alcalá qui a été très bien conservée.

Point 2

Continuez le parcours précédent. Sortez d’Alcalá de la Selva par l’A-228 direction nord. Roulez pendant 6,6 km puis tournez à droite pour emprunter la TE-V-8023. Continuez sur cette route jusqu’à Gúdar. Au total il y a 10,3 km.

near_me Point 2

Continuez le parcours précédent. Sortez d’Alcalá de la Selva par l’A-228 direction nord. Roulez pendant 6,6 km puis tournez à droite pour emprunter la TE-V-8023. Continuez sur cette route jusqu’à Gúdar. Au total il y a 10,3 km.

Gúdar local_hotelrestaurant

Le village se dresse sur un piton rocheux couronné par la Peña Magdalena ; ce belvédère spectaculaire offre de fantastiques points de vue sur la vallée de la rivière Alfambra. Ce paysage de montagne composé d’abondantes pinèdes et de pâturages regorge de recoins pittoresques et de multiples sources.

Le village qui se trouve au pied de la colline présente d’intéressants bâtiments tels que les maisons seigneuriales du XVIe siècle, avec des arcs en plein cintre, des voussoirs en pierre de taille, des grilles en fer forgé et des avant-toits en bois. L’église consacrée à Santa Barbara  a été construite dans le style néoclassique du XVIIIe siècle, avec trois nefs et un clocher ; la mairie est un bâtiment simple, crépit et peint en blanc et bénéficie de vues privilégiées. Comme dans toute la communauté des communes de Gúdar-Javalambre, Gúdar fait partie des meilleurs endroits de l’hémisphère nord pour observer le ciel compte tenu de l’absence de pollution lumineuse.

Point 3

Reprenez l’A-228 en direction nord pendant 10,3 km jusqu’à un carrefour et prenez l’A-226 en tournant à droite à l’ouest pour entrer dans Allepuz.

near_me Point 3

Reprenez l’A-228 en direction nord pendant 10,3 km jusqu’à un carrefour et prenez l’A-226 en tournant à droite à l’ouest pour entrer dans Allepuz.

Allepuz local_hotelrestaurant

Entre les Sierras de Gúdar et du Maestrazgo, Allepuz est perché sur les flancs d’une montagne, tout près de la confluence des rivières Sollavientos et Blanco. Son village se distingue par différentes bâtisses en pierre, témoin d’époques révolues, telles que la Casa Grande, magnifique palais du XVIe siècle qui abrite actuellement un établissement hôtelier haut de gamme. Le bâtiment de la mairie est également remarquable : il s’agit d’une construction simple de style baroque du XVIIIe siècle, avec un trinquet typiquement aragonais qui servait de lieu de rencontre, de marché et aux jeux de balle.

Mais le bâtiment le plus important en taille est l’église de la Purificación qui occupe une grande partie de la place, avec la chapelle du Loreto à l’entrée du village. Les environs du village offrent de splendides espaces naturels. Le « camino de los Pilones » se trouve entre Villarroya de los Pinares et Allepuz ; ce chemin historique constitue une partie de l’ancien chemin royal qui reliait Teruel et Valencia et la seule partie de ces caractéristiques à avoir été entièrement conservée en Aragon. Il s’étend sur 6 km et il est jalonné de grandes bornes en pierre de deux mètres de haut qui guidaient les voyageurs dans les tempêtes de vent, de neige ou le brouillard. Il en reste actuellement 113.

Point 4

Continuez depuis Allepuz la route A-226 pendant 8,4 km jusqu’à Villaroya de los Pinares.

near_me Point 4

Continuez depuis Allepuz la route A-226 pendant 8,4 km jusqu’à Villaroya de los Pinares.

Villarroya de los Pinares local_hotelrestaurant

Situé en amont sur la rivière Guadalope, dans la Sierra de Gúdar, le centre de Villarroya  s’étend en grande partie sur un versant de la rive gauche de la rivière. Le village est un excellent exemple d’architecture médiévale et Renaissance du Maestrazgo et abrite de beaux bâtiments en très bon état de conservation, ce qui lui a valu d’être déclaré Ensemble historique.

La splendide église de la Asunción de style gothique a été transformée en 1604 dans le style Renaissance sur une initiative de Francisco Peña. L’ancienne prison est adossée au temple et abrite aujourd’hui un centre d’interprétation dédié à l’Ordre de San Juan del Hospital dans le Maestrazgo. Un autre ensemble monumental se trouve près de la mairie et date du XVIIe siècle. Il présente la structure typique des hôtels de ville de la région et laisse apparaître l’ancienne porte des remparts. Les autres bâtiments à visiter se trouvent  à l’extérieur du centre : la tour défensive du XVe siècle qui a été rénovée et utilisée comme clocher, deux palais baroques imposants, Casa Peña et Casa Carreras ainsi que de beaux exemples d’architecture populaire évoquent le passé glorieux de la ville qui est étroitement lié au travail et au commerce de la laine.

Le paysage de Villarroya est très varié et présente de vastes étendues de pins côtoyant des zones de pâturages. La rivière Guadalope, le principal cours d’eau du Maestrazgo, prend sa source dans les environs.

Point 5

Restez sur l’A-226 direction est jusqu’à Fortanete pendant 18,1 km.

near_me Point 5

Restez sur l’A-226 direction est jusqu’à Fortanete pendant 18,1 km.

Fortanete local_hotelrestaurant

Le village est situé au pied d’une colline, dans une vaste plaine au centre du bassin de la rambla de Mal Burgo, en amont sur la rivière Pitarque. Ces terres sont dominées par de hauts pâturages et notamment par de grandes forêts de pin sylvestre.

La ville qui était à l’origine enclavée à l’abri du château s’est progressivement déplacée vers la partie basse du versant et présente de belles bâtisses ornées de multiples arcs en plein cintre, de majestueux avant-toits en bois et de blasons nobiliaires. Le centre monumental est situé autour de l’église de la Purificación, un temple baroque dominé  par une spectaculaire tour en pierre de taille. La mairie voisine est un bâtiment de style Renaissance construit au XVIe siècle, avec trois arcades et des blasons peints qui ornent sa façade. De grandes demeures sont également remarquables telles que celle des Ducs de Medinaceli, avec un splendide balcon de style Renaissance ou celle des Marquis de Villasegura. Un mangifique pont d’une seule travée à arc brisé enjambe la rivière.

Point 6

Sortez de Fortanete en continuant l’A-226 pendant 8,2 km jusqu’à emprunter l’A-1702 en tournant à gauche. Roulez pendant 7,9 km jusqu’à Cañada de Benatanduz.

near_me Point 6

Sortez de Fortanete en continuant l’A-226 pendant 8,2 km jusqu’à emprunter l’A-1702 en tournant à gauche. Roulez pendant 7,9 km jusqu’à Cañada de Benatanduz.

Cañada de Benatanduz local_hotelrestaurant

Le village est perché sur un piton rocheux, Monjuí, qui pénètre dans le canyon où se resserre la rivière Cañada. Les trois autres quartiers qui sont apparus plus tard, La Villa, San Cristóbal et Santa Bárbara, occupent des emplacements moins abrupts.

Monjuí, la partie la plus ancienne du village, conserve des vestiges de fortifications et de l’ancienne église probablement de facture romane. Le quartier voisin de La Villa réunit les principaux bâtiments : l’église de la Asunción, de grandes dimensions et de facture baroque, les anciens hôtels de ville et l’hôpital des pauvres. La situation du village au cœur du Maestrazgo offre des paysages impressionnants de falaises abruptes, de gorges profondes et de cimes élevées, complétés par de vastes étendues de pins et de végétation de berges. La rivière Cañada coule dans une profonde gorge qui contourne le village et forme un des plus beaux canyons de la région qui s’étend en aval, en direction de Villarluengo.

Point 7

Depuis Cañada de Benatanduz continuez l’A-1702 vers le nord sur 12,7 km pour arriver à Villarluengo.

near_me Point 7

Depuis Cañada de Benatanduz continuez l’A-1702 vers le nord sur 12,7 km pour arriver à Villarluengo.

Villarluengo local_hotelrestaurant

Villarluengo est situé au centre de la région agreste du Maestrazgo. Les fortifications ont été construites en haut de la ville, une porte et une partie des remparts ont été conservés. L’église de Nuestra Señora de la Asunción est le bâtiment qui se distingue par ses dimensions et les deux tours de la façade. Elle a été construite au XIXe siècle dans un style néoclassique. L’hôtel de ville de la fin du XVIe siècle se trouve en face de l’église et à côté de l’ancienne boucherie. Un peu plus loin, la casa de los Beneytos fait partie des nombreuses demeures de la ville comme celles des Temprados et des Garriga. Le village abrite d’autres bâtiments tels que la chapelle de San Bartolomé, de grandes dimensions et le Couvent de Nuestra Señora de Monte Santo dont il ne reste que quelques ruines. D’autres constructions singulières sont les fermes fortifiées : la Torre Gorgue et la Torre Montes Santo.

À proximité, dans le village de Pitarque, la rivière du même nom offre des eaux vives et cristallines qui sortent des rochers et alimentent deux résurgences karstiques. La rivière a sculpté une gorge fluviale aux grandes parois verticales où se succèdent de profondes cuvettes d’eaux transparentes et de petites chutes d’eau. Les falaises calcaires, la force de l’eau et la végétation sont à l’origine d’un magnifique spectacle puissant et coloré dans l’environnement sauvage et exeptionnel du Maestrazgo.

Point 8

Sortez de Villarluengo par l’A-1702 et continuez 8,3 km jusqu’au monument naturel d’Òrganos de Montoro.

near_me Point 8

Sortez de Villarluengo par l’A-1702 et continuez 8,3 km jusqu’au monument naturel d’Òrganos de Montoro.

Órganos de Montoro

Cet impressionnant espace naturel se trouve dans la partie orientale du système ibérique, dans les communes d’Ejulve et Villarluengo. Les orgues de Montoro constituent une surprenante structure rocheuse formée par de gigantesques colonnes calcaires de plus de deux cent mètres de haut adossées à la montagne. Leur nom vient de leur ressemblance avec les tuyaux de l’instrument de musique.

Ces curieuses formations sont le résultat d’un plissement qui a eu lieu lors de l’orogénèse alpine des couches calcaires du Crétacé supérieur qui ont adopté une position verticale. Le modelage postérieur est le résultat de l’action de l’eau, du gel, du vent et de l’érosion fluviale qui ont sculpté ces formes étranges.

Le meilleur point de vue sur les Orgues se trouve sur la route qui relie Ejulve et Villarluengo, au Collado de Casa Mazuelos. Des panneaux d’interprétation fournissent des explications sur la formation de ce caprice géologique qui figure parmi les symboles du Maestrazgo le plus agreste.

Point 9

Pour revenir à Cantavieja, vous devrez reprendre l’A-1702, en passant par Villarluengo et Cañada de Benatanduz. Ce trajet représente 27,5 km avant de tourner à gauche vers l’A-226. Continuez sur l’A-226 jusqu’à Cantavieja, il y a 28 km environ.

near_me Point 9

Pour revenir à Cantavieja, vous devrez reprendre l’A-1702, en passant par Villarluengo et Cañada de Benatanduz. Ce trajet représente 27,5 km avant de tourner à gauche vers l’A-226. Continuez sur l’A-226 jusqu’à Cantavieja, il y a 28 km environ.

Cantavieja local_gas_stationlocal_hotelrestaurant

Cantavieja se trouve à 1290 m d’altitude dans un magnifique paysage abrupt de grandes ravines. Même s’il ne reste que quelques tours de l’enceinte fortifiée, l’ensemble architectural de la ville est impressionnant. Cantavieja a été déclaré ensemble historique  et figure parmi les plus beaux villages d’Espagne.

Ce bel ensemble s’articule en grande partie autour de la plaza Mayor, une place à arcades qui est considérée comme l’une des plus  belles d’Aragon. Elle est présidée par la mairie qui date du XVIe siècle et révèle des influences gothiques. Son salon présente un magnifique plafond en bois à entrelacs. À côté, l’église de la Asunción de Nuestra Señora  est la plus grande église de la région. La Casa del Bayle et la Casa Zurita complètent la visite. L’église gothique de San Miguel est située à la cime du village et abrite le magnifique sépulcre gothique de Gonzalo de Funes. D’anciennes demeures et la chapelle de Loreta  dans le quartier Arrabal sont également remarquables.

Point 10

Sortez de Cantavieja vers le nord en prenant l’A-226 et continuez jusqu’à Mirambel. Il y a 12 km de trajet.

near_me Point 10

Sortez de Cantavieja vers le nord en prenant l’A-226 et continuez jusqu’à Mirambel. Il y a 12 km de trajet.

Mirambel local_hotelrestaurant

Le beau village de Mirambel est cerné par des remparts à 900 mètres d’altitude. Grâce à son caractère monumental et à son parfait état de conservation, il constitue un des plus beaux exemples de l’architecture urbaine médiévale du pays. Il a été déclaré Ensemble historique et fait partie des plus beaux villages d’Espagne. Le village a également reçu la médaille d’or Europa Nostra,  la prestigieuse récompense mondiale décernée aux projets remarquables qui visent la défense du patrimoine culturel européen.

L’enceinte fortifiée de Mirambel abrite plus de trente bâtiments, espaces urbains et éléments de défense de grand intérêt patrimonial et se distingue par  d’imposantes portes de remparts protégés par des tours, des églises, le couvent de Las Agustinas, des palais avec des avant-toits en bois et de splendides grilles, des maisons seigneuriales et des rues joliment pavées. Une autre particularité est que l’ensemble du village se trouve intra-muros, lui donnant un caractère médiéval et une physionomie pratiquement inchangée depuis cette époque.

Point 11

En sortant de Mirambel, revenez sur la route de Cantavieja. De Cantavieja sortez vers le sud-est par l’A-227. Continuez jusqu’à arriver à La Iglesuela del Cid.

near_me Point 11

En sortant de Mirambel, revenez sur la route de Cantavieja. De Cantavieja sortez vers le sud-est par l’A-227. Continuez jusqu’à arriver à La Iglesuela del Cid.

La Iglesuela del Cid local_hotelrestaurant

La Iglesuela se trouve au pied d’une montagne et son environnement constitue un des plus beaux paysages de l’«architecture en pierre sèche d’Aragon ». Ce paysage est composé de 150 cabanes qui ont été construites en pierre sèche et entourées de dizaine de kilomètres de murets et de chemins. Le site a été déclaré Bien d’intérêt culturel. Le village, un des points culminants du « Camino del Cid », est également un ensemble historique de grande valeur artistique qui présente de splendides exemples d’architecture civile, datés du Moyen Âge au XVIIIe siècle.

Une promenade dans ce beau village permettra d’admirer de nombreux palais, les rues pavées, les demeures nobles de la Renaissance ainsi que de multiples exemples d’architecture populaire. Les visiteurs franchiront une splendide arche ogivale pour accéder à la plaza Mayor et découvrir l’église de style Renaissance, la casa del Blinque et son porche singulier ainsi que les arcades gothiques de la mairie. Le palais Matutano-Daudén du XVIIIe siècle est actuellement un des meilleurs établissements hôteliers haut de gamme d’Aragon et possède un des plus beaux exemples d’escalier impérial. La silhouette extérieure est présidée par la « Torre de los Nublos » qui faisait partie de l’ancien château et par la tour baroque de l’église. Il faudra également visiter la Casa Aliaga ou Casa Grande, unique palais Renaissance ouvert au public ainsi que la chapelle de Nuestra Señora del Cid, déclarée bien d’intérêt culturel.

Point 12

Sortez de La Iglesuela del Cid par le sud en prenant l’A-227 et entrez dans la Communauté valencienne pour prendre l’embranchement de la CV-173. Continuez cette  CV-173 vers le sud pour revenir en Aragon et continuer par l’A-1701 jusqu’à arriver à Mosqueruela. Tout le trajet représente 15 km.

near_me Point 12

Sortez de La Iglesuela del Cid par le sud en prenant l’A-227 et entrez dans la Communauté valencienne pour prendre l’embranchement de la CV-173. Continuez cette  CV-173 vers le sud pour revenir en Aragon et continuer par l’A-1701 jusqu’à arriver à Mosqueruela. Tout le trajet représente 15 km.

Mosqueruela local_gas_stationlocal_hotelrestaurant

Mosqueruela est situé dans la Sierra de Gúdar, à 1471 m d’altitude, à la limite de la province de Castellón. Le village est entouré de vastes étendues de pins et possède un patrimoine naturel riche et varié. Le site connu sous le nom de Pinar Ciego est remarquable pour sa forte densité de pins sylvestres ainsi que la Rambla de las Truchas  qui présente une forêt mixte très bien conservée. Les rues du village abritent des remparts, des tours, de  belles portes et de magnifiques avant-toits ainsi que des palais du XVIe et XVIIe siècle. Cette magnifique carte postale a valu à Mosqueruela d’être déclaré Ensemble historique.

Le village présente un des plus beaux exemples de tracé octogonal médiéval fortifié conservé dans la région de Teruel. Si le tracé est exemplaire, sa qualité architecturale n’en est pas moindre et la visite par la plaza Mayor permettra de découvrir l’église de la Asunción qui allie les styles gothique et baroque. Les remparts sont avec ceux de Mirambel les mieux conservés d’Aragon et présentent cinq portes dont celles de San Roque.

Point 13

En étant à Mosqueruela, continuez sans sortir de l’A-1701 pour arriver à Linares de Mora. Il y a 17,1 km de trajet.

near_me Point 13

En étant à Mosqueruela, continuez sans sortir de l’A-1701 pour arriver à Linares de Mora. Il y a 17,1 km de trajet.

Linares de Mora local_hotelrestaurant

Situé dans la vallée de Linares, au cœur de la Sierra de Gúdar et entouré de montagnes, l’ensemble fortifié de Linares de Mora a été déclaré Ensemble historique.  Le village est dominé par le château et protégé en contrebas par une enceinte fortifiée dont plusieurs parties et trois portes ont été conservées. L’église de la Inmaculada de style baroque et le clocher qui a été curieusement détaché du temple sont à visiter. Une caractéristique qui fait de Linares un lieu unique est la couleur claire de ses maisons qui contraste avec leurs toits à tuile rouge.

Il conviendra de flâner dans ses rues pour découvrir de beaux recoins et ses principaux bâtiments qui arborent de grandes poutres en bois, des avant-toits, des balcons et des grilles. La plupart des maisons particulières sont en pierre et leurs façades enduites à la chaux. Plusieurs chapelles se trouvent également dans les environs. Le pont médiéval  sur la rivière Linares est un des plus anciens de la province. La situation de Linares lui permet de bénéficier d’un patrimoine naturel exubérant : le pin noir de l’Escobon est spectaculaire et les paysages de rivière constituent un cadre de toute beauté.

Fin de l'itinéraire

Pour terminer l’itinéraire, continuez sur l’A-1701 direction sud. Il y a 24,4 km. Presqu’en arrivant à Rubielos de Mora, vous passerez par Nogueruelas. C’est à Rubielos de Mora, un des plus beaux villages d’Espagne, que termine la route des Cols du Silence.

near_me Fin de l'itinéraire

Pour terminer l’itinéraire, continuez sur l’A-1701 direction sud. Il y a 24,4 km. Presqu’en arrivant à Rubielos de Mora, vous passerez par Nogueruelas. C’est à Rubielos de Mora, un des plus beaux villages d’Espagne, que termine la route des Cols du Silence.

Rubielos de Mora local_gas_stationlocal_hotelrestaurant

Rubielos de Mora est situé dans la Sierra de Gúdar sur un plateau ondulé à 929 m d’altitude. La commune possède un splendide ensemble architectural et une surprenante variété de paysages : les gorges des rivières Mijares et Rubielos, des hauts plateaux désertiques et autres fermes parsèment la région et forment un splendide environnement. Déclaré Ensemble historique, le village figure également parmi les plus jolis villages d’Espagne.

Une visite paisible permettra de découvrir l’ex-collégiale de Santa María la Mayor et son grand retable de style gothique international du XVe siècle. Son hôtel de ville est le bâtiment civil le plus remarquable, un bel ouvrage Renaissance avec de splendides halles. En flânant dans Rubielos, les visiteurs pourront admirer de nombreuses maisons seigneuriales et de petits palais avec de remarquables ouvrages en pierre et en forge. La ville possède également deux couvents : le couvent des Carmelitas et son cloître impressionnant et extra-muros, le couvent des Madres Agustinas. Le village est entouré et protégé par des remparts dont il reste deux belles tours-portes.