Route des Châteaux

Cette route sillonne les communautés de communes des Cinco Villas et de la Hoya de Huesca. Les sierras de Biel, Luesia, Luna et Santo Domingo, contreforts des Pyrénées, s’étendent entre les provinces de Teruel et de Saragosse et abritent de beaux villages au riche patrimoine artistique et historique. Ce fut une terre de frontières entre les chrétiens et les musulmans et plus tard entre les royaumes chrétiens.

Une succession de lieux typiques, d’églises, de châteaux, de tracés médiévaux et d’exemples d’architecture populaire rejoint ici le style roman qui brille dans toute sa splendeur dans les villages de Sos del Rey Católico et Uncastillo. Des sites splendides et inattendus, des étendues de cultures céréalières, des montagnes, des vallées, des rivières et des forêts se regroupent ainsi dans un environnement qui est dominé par la force de la nature. Le sanctuaire de Monlora qui est perché sur un plateau devient un point de vue idéal pour admirer le paysage. Ici tout est jeu de lumières et de nuances dans un paysage multiple qui change à chaque saison.

Renseignements utiles

  • Distance:
    186 km

    Temps estimé sans arrêts:3 h 30 min

    Étapes recommandées: 2-3

Étapes recommandées

    1. Loarre – Uncastillo – Sos del Rey Católico
    2. Sos del Rey Católico – Piedratajada
    1. Piedratajada – Sos del Rey Católico
    2. Sos del Rey Católico – Uncastillo – Loarre

Carte

Indications et points d'intérêt

Félicitations! Vous allez découvrir la route Slow Driving "Route des Châteaux".
Veuillez suivre les indications proposées et ne perdez aucune information sur ces magnifiques destinations. En route!
DÉBUT

C’est le point de départ de la route des Châteaux. C’est l’exemple de l’art roman militaire le mieux conservé d’Europe. Il s’agit d’un monument d’une valeur historique et artistique incalculable.

near_me DÉBUT

C’est le point de départ de la route des Châteaux. C’est l’exemple de l’art roman militaire le mieux conservé d’Europe. Il s’agit d’un monument d’une valeur historique et artistique incalculable.

Château de Loarre local_hotelrestaurant

Cette forteresse emblématique construite entre le XIe et le XIIe siècle se trouve à proximité du village d’Ayerbe. Loarre est le château le plus majestueux et le plus spectaculaire d’Aragon. Il est également considéré comme étant le château de style roman le mieux conservé d’Europe. La forteresse permettait de défendre la frontière du royaume d’Aragon, devenant plus tard palais royal puis monastère.

Du point de vue architectural, il fait partie des plus beaux exemples de l’art roman qui existent en Espagne et en Europe. Il est situé sur un spectaculaire promontoire rocheux, entouré au sud de remparts du XIIIe siècle et protégé sur les autres côtés par les rochers sur lesquels il repose. Une visite de l’intérieur du château à plus de mille mètres d’altitude ramènera les visiteurs au Moyen Âge et la découverte des passages, des tours et des oubliettes leur rappellera des légendes de chevaliers, de reines penchées à leur balcon et un temps où la vie dans ce lieu impressionnant était dure et austère. Le Mirador de la Reina offre un splendide point de vue sur la Hoya de Huesca.

Point 1

Depuis Castillo de Loarre, descendez le chemin jusqu’au village de Loarre puis prenez l’A-1206 vers le sud jusqu’à Ayerbe. Il y a 12,3 km.

near_me Point 1

Depuis Castillo de Loarre, descendez le chemin jusqu’au village de Loarre puis prenez l’A-1206 vers le sud jusqu’à Ayerbe. Il y a 12,3 km.

Ayerbe local_hotellocal_gas_stationrestaurant

Le village d’Ayerbe se trouve dans le splendide environnement naturel et culturel du Reino de los Mallos. Ce village historique et monumental est situé sur la rive gauche du Gállego au pied des sierras de Loarre et de Luna. Au fil de ses rues, les visiteurs pourront contempler de magnifiques demeures et palais. La tour de San Pedro du XIIe siècle domine le village et les deux places de style gothique-Renaissance entourent le palais des marquis d’Ayerbe.

L’église de San Pedro possède un musée religieux très intéressant ainsi qu’un orgue qui date de la moitié du XIXe siècle. Le scientifique espagnol et prix Nobel de médecine, Santiago Ramón y Cajal, a passé une grande partie de son enfance dans ce village.

L’histoire, l’art et la richesse des paysages sont au rendez-vous à Ayerbe sans oublier les coutumes, les activités culturelles, la gastronomie (il ne faut pas repartir sans goûter les fameuses tortas de Ayerbe) ainsi que la flore et la faune particulières du Reino de los Mallos. La région est également idéale pour la pratique des sports d’aventure.

Point 2

Vous devez sortir d’Ayerbe par la rue appelée Plaza Aragón, qui est l’A-132. Continuez par l’Avenue Duque de Bivona, puis prenez la rue Vial 5 zone industrielle d’Ayerbe, l’A-1202. Restez sur l’A-1202 vers l’ouest jusqu’à Santa Eulalia de Gállego. Sur ce tronçon de 8,5 km, vous traverserez la rivière Gállego.

near_me Point 2

Vous devez sortir d’Ayerbe par la rue appelée Plaza Aragón, qui est l’A-132. Continuez par l’Avenue Duque de Bivona, puis prenez la rue Vial 5 zone industrielle d’Ayerbe, l’A-1202. Restez sur l’A-1202 vers l’ouest jusqu’à Santa Eulalia de Gállego. Sur ce tronçon de 8,5 km, vous traverserez la rivière Gállego.

Santa Eulalia de Gállego/Santolaria de Galligo local_hotel

À proximité d’Ayerbe, Santa Eulalia fait également partie du Reino de los Mallos. Le village est installé sur un versant de la colline de San Pedro. Ses rues en pente permettent d’observer les splendides paysages de la rivière Gállego et les majestueuses formations rocheuses des « Mallos ».

Le village présente de magnifiques exemplaires d’architecture populaire de la région, dont des maisons seigneuriales à blasons. L’église qui à l’origine était de style roman a subi différentes modifications au cours du XVIIe siècle. À l’intérieur, un remarquable retable majeur du XVIIe siècle est exposé ainsi qu’une figure en bois sculpté du Christ et l’image de San Roque datant de la fin du XVIe siècle. Actuellement, le village de Santa Eulalia de Gállego bénéficie de l’appellation « Vinos de la Tierra Ribera del Gállego – Cinco Villas ».

Pour ce qui est des activités sportives, le village est une destination idéale car les eaux vives du Gállego représentent un excellent point de départ ou d’arrivée pour de nombreux sports aquatiques. Le village offre également des possibilités de randonnées à pied, de circuits en VTT et d’escalade sur le site des Mallos de Riglos qui se trouve à proximité.

Point 3

Continuez sur la même route. Depuis Santa Eulalia de Gállego, suivez l’A-1202 sur 18,3 km jusqu’à Fuencalderas.

near_me Point 3

Continuez sur la même route. Depuis Santa Eulalia de Gállego, suivez l’A-1202 sur 18,3 km jusqu’à Fuencalderas.

Fuencalderas local_hotel

A 6 km de Biel, le petit village de Fuencalderas est situé sur le versant sud du Paysage protégé de la Sierra de Santo Domingo. Son environnement naturel est remarquable car la diversité forestière est très riche, favorisée par les différents niveaux d’altitude de la commune. Le village abrite des bâtiments intéressants à visiter et se caractérise par une succession de places et de maisons dont la physionomie d’origine a été parfaitement conservée.

L’actuelle église de Nuestra Señora de la Esperanza présente un mélange de styles dû à la durée de sa construction bien que l’ensemble puisse être daté du XVIe siècle. La chapelle de San Miguel de Liso est située à 10 km du village, sur les vestiges de ce qui est supposé être l’église de l’ancien village de Liso. Ce site tranquille abrite la chapelle, les vestiges de l’abside romane, une fontaine comportant l’inscription du nom du saint et offre un splendide point de vue.

Point 4

Continuez sur l’A-1202 vers le nord-ouest pendant 6,7 km.

near_me Point 4

Continuez sur l’A-1202 vers le nord-ouest pendant 6,7 km.

Biel local_hotelrestaurant

Le village de Biel est situé au pied du Paysage protégé de la Sierra de Santo Domingo, sur la rive gauche de la rivière Arba de Biel. Il s’étend tout autour d’un majestueux château-fort et de l’église de San Martín.

Le château est composé d’une impressionnante tour du XIe siècle construite selon la typologie peu usuelle du donjon français. L’église reconstruite au XVIe siècle a été dressée sur un temple roman dont il reste d’importants vestiges notamment ceux d’une fresque. Elle ne comporte qu’une seule nef qui est surmontée de magnifiques voûtes en étoile.

Son ancien quartier juif est très important et a été très bien conservé, étant le deuxième le plus important de la région. Ce quartier est considéré comme un cas exceptionnel car plus de la moitié des habitants de Biel étaient juifs au début du XVe siècle.

En descendant, les visiteurs découvriront d’intéressants exemplaires d’architecture populaire : la maison Manolete, la maison Fuertes, la maison Galán… L’environnement naturel est également très important car plus de 80 % de la commune est recouvert de forêts.

Point 5

Sur ce tronçon de l’A-1202, prenez en direction du sud-ouest en sortant de Biel pour remonter un peu plus tard la route. Continuez cette route sur 14,7 km jusqu’à Luesia.

near_me Point 5

Sur ce tronçon de l’A-1202, prenez en direction du sud-ouest en sortant de Biel pour remonter un peu plus tard la route. Continuez cette route sur 14,7 km jusqu’à Luesia.

Luesia local_gas_stationlocal_hotelrestaurant

Ce magnifique village médiéval se trouve au sud de la Sierra de Santo Domingo et possède un riche patrimoine historique et artistique. Le centre du village semble dominé par les symboles du pouvoir matériel et spirituel du Moyen Âge : l’église et le château. L’église monumentale de San Salvador est adossée aux vestiges du château et a été construite en plusieurs étapes. Sa crypte date du XIe siècle et elle présente un portail roman spectaculaire et une abside à l’allure défensive. Le château imposant est un des principaux éléments qui définissent la silhouette du village. L’autre bâtiment religieux à visiter est l’église de San Esteban qui a été construite directement sur la roche, avec une abside semi-circulaire du plus pur style roman. Elle a fait l’objet d’une restauration récente et abrite le musée d’art religieux. Les autres curiosités du village sont l’ancien quartier juif et la mairie avec une sobre façade en pierre de taille.

Le Pozo Pigalo se trouve à quelques mètres du camping de Pigalo : il s’agit d’une grande cuvette naturelle avec d’énormes plissements de roches qui forment de véritables parois naturelles. Le Paysage protégé de la Sierra de Santo Domingo regorge d’innombrables sites naturels, écologiques, culturels et historiques.

Point 6

Sortez de Luesia en prenant l’A-1202, peu après vous traverserez la rivière Arba de Luesia, continuez 12,7 km jusqu’à Uncastillo.

near_me Point 6

Sortez de Luesia en prenant l’A-1202, peu après vous traverserez la rivière Arba de Luesia, continuez 12,7 km jusqu’à Uncastillo.

Uncastillo local_hotelrestaurant

Avec ses six églises romanes, Uncastillo est considéré comme le plus bel ensemble roman du XIIe siècle d’Espagne et figure parmi les meilleurs ensembles monumentaux du Moyen Âge. La ville a conservé tout le charme médiéval conféré par ses magnifiques églises et les vestiges de ses fortifications dominées par le donjon.

Ses rues escarpées, ses maisons nobles et son ancien quartier juif semblent avoir arrêté le temps. Le portail sud de l’église de Santa María est considéré comme un des plus intéressants du style roman espagnol, représentant un véritable musée de sculptures en plein air. Le centre d’interprétation de l’art religieux des Prépyrénées se trouve dans l’église de San Martín. L’église de San Juan plus austère possède de remarquables fresques romanes.

Des demeures nobles comme l’hôtel de ville de style Renaissance avec sa façade monumentale, le palais gothique de Martín el Humano ou les halles font également partie de la longue liste des monuments du village. Le château qui est perché sur la Peña de Ayllón est le symbole et l’emblème de la ville. De nombreux artisans se sont réunis dans ce village et proposent différents produits et objets qui sont fabriqués avec soin selon un savoir-faire traditionnel.

Point 7

Sortez d’Uncastillo par la CV-841 vers le nord et continuez sur cette route pendant 23,5 km. Vers le dernier quart de ce tronçon, tournez à droite pour prendre l’A-127.

near_me Point 7

Sortez d’Uncastillo par la CV-841 vers le nord et continuez sur cette route pendant 23,5 km. Vers le dernier quart de ce tronçon, tournez à droite pour prendre l’A-127.

Sos del Rey Católico local_hotellocal_gas_stationrestaurant

Sos fait partie des villages situés au nord des Cinco Villas et figure parmi les ensembles les plus monumentaux, les plus remarquables et les plus représentatifs d’Aragon.

Berceau royal et lieu de tournage de films, ce village a été classé ensemble historique et figure parmi les plus beaux villages d’Espagne. Une promenade dans ses rues permettra d’admirer des maisons en pierre avec des avant-toits en bois, de charmants recoins, des portails à armoiries, des fenêtres d’inspiration gothique ainsi qu’un riche patrimoine artistique et architectural.

Le roi Ferdinand le Catholique est né dans le palais des Sada. Derrière ce bâtiment, une trentaine de maisons entourent la charmante place de la Sartén et constituent l’ancien quartier juif. La place du village présente deux bâtiments monumentaux : la mairie et l’école Isidoro Gil de Jaz. L’autre côté est occupé par des porches en pierre pittoresques qui abritaient le marché (l’endroit où était accrochée la balance est resté intact ainsi que la « vara jaquesa », une unité de mesure gravée sur le mur). Les églises de San Martín de Tours et San Esteban font partie du patrimoine roman du village. Les halles médiévales et la tour du château solitaire se trouvent à la cime du village, offrant une vue panoramique spectaculaire.

Point 8

Sortez de Sos del Rey Católico en prenant l’A-127 vers le sud jusqu’au rond-point, puis prenez la première sortie, la CV-868 jusqu’à Sofuentes. Il y a 16 km.

near_me Point 8

Sortez de Sos del Rey Católico en prenant l’A-127 vers le sud jusqu’au rond-point, puis prenez la première sortie, la CV-868 jusqu’à Sofuentes. Il y a 16 km.

Sofuentes local_hotelrestaurant

Après avoir laissé Sos et traversé le petit hameau de Mamillas, les visiteurs arriveront à Sofuentes. L’abondance de vestiges romain de l’époque impériale à cet endroit permet d’affirmer qu’une famille de propriétaires terriens y a longtemps habité et possédait un certain pouvoir économique qui lui permit de construire non seulement d’importants mausolées mais aussi des thermes modernes et complexes comme les Bañales de Uncastillo.

Au fil des rues de ce petit village situé près de l’ancienne voie Augusta, il ne sera pas rare de rencontrer des maisons avec des autels, des inscriptions sur les portes, des chapiteaux de style corinthien soutenant des balcons, des bornes kilométriques dans les jardins, des inscriptions sépulcrales, etc. constituant un véritable musée en plein air.

Une ravissante tour médiévale se distingue parmi les différents monuments du village, arborant des arcs brisés et des lucarnes. Le couvent des Escolapios est un ensemble de dépendances du XVIIe siècle avec une petite église baroque. L’église de San José de Calasanz conserve une sculpture gothique en bois de la Vierge à l’enfant et un Christ baroque du XVIIIe siècle.

    Point 9

    Depuis Sofuentes, descendez la CV-868 vers le sud-est jusqu’à Castiliscar. Il y a 7,8 km.

    near_me Point 9

    Depuis Sofuentes, descendez la CV-868 vers le sud-est jusqu’à Castiliscar. Il y a 7,8 km.

    Castiliscar restaurant

    Castiliscar se trouve sur un plateau rocheux autour duquel sont regroupées les maisons de la même manière qu’à Uncastillo. Les rues de ce village regorgent d’histoire et de patrimoine.

    La voie romaine qui reliait Caesar Augusta et Pompaelo passait par le village qui conserve le tracé médiéval et l’ancien hameau qui abrite plusieurs palais. Le château a été construit sur un plateau rocheux pour assurer la défense du territoire. Il n’en reste qu’une tour qui a été transformée en clocher de l’actuelle chapelle du Santo Cristo. L’église paroissiale romane a été construite près du château au XIIe siècle. Elle abrite la curiosité artistique la plus importante du village : un magnifique sarcophage paléochrétien qui fait office de maître-autel. Cette pièce du IVe siècle en marbre de Carrare d’une qualité artistique extraordinaire a été très bien conservée.

    La visite du musée de l’Ordre de Saint-Jean est très intéressante et permettra de découvrir l’histoire du village et de ses liens avec les villages voisins où cet ordre médiéval jouissait de différents biens et droits

    À proximité, le barrage de la Estanca constitue une zone humide et a été aménagé en lieu de détente.

    Point 10

    Dirigez-vous vers le sud par l’A-127 jusqu’à Sádaba. Il y a 12,1 km.

    near_me Point 10

    Dirigez-vous vers le sud par l’A-127 jusqu’à Sádaba. Il y a 12,1 km.

    Sádaba local_hotellocal_gas_stationrestaurant

    Sádaba est un charmant village médiéval qui se dresse sur les plaines des Cinco Villas. La physionomie du village est unique grâce à son superbe château, un des plus monumentaux et représentatifs de cette époque en Aragon. Ce monument du XIIIe siècle présente une allure à la fois sobre et majestueuse et repose sur une butte qui domine la ville.

    Une promenade dans la vieille ville permettra de découvrir les vestiges des remparts médiévaux, son dédale de rues, la sobriété de ses bâtiments et la beauté des demeures nobiliaires. L’autre monument principal du village est l’élégante église de Santa María, un des plus beaux exemplaires de l’architecture gothique en Aragon. L’ensemble est complété à l’extérieur par un beau clocher de style gothique sobre et élégant.

    La commune de Sádaba possède d’importants vestiges de l’époque romaine : la façade du mausolée des Atilii du IIe siècle après J.C. et les vestiges du mausolée de la « synagogue » du IVe siècle après J.C. L’église de Puylampa qui est située dans les environs possède un magnifique portail roman.

    Point 11

    Dirigez-vous vers l’A-127 vers le sud-est qui est pratiquement une ligne droite. Il y a 21,5 km

    near_me Point 11

    Dirigez-vous vers l’A-127 vers le sud-est qui est pratiquement une ligne droite. Il y a 21,5 km

    Ejea de los Caballeros local_gas_stationlocal_hotelrestaurant

    Ejea est un des villages les plus peuplés d’Aragon et le chef-lieu de la communauté des communes des Cinco Villas.

    Les visiteurs seront accueillis par l’église fortifiée de San Salvador et sa tour crénelée. L’intérieur est illuminé par le propre retable majeur qui présente un répertoire unique d’images sur la vie quotidienne du XVe siècle. Dans les trois rues principales de la ville, les visiteurs découvriront des maisons de style Renaissance propre à l’Aragon et arriveront à l’église de Santa María en traversant la place d’Espagne. L’église présente des éléments de style roman comme l’abside, le portail sud et le clocher-tour qui a été construit ultérieurement. Le quartier juif était également à cet endroit et il est considéré comme étant le cinquième le plus important en Aragon. L’église de Nuestra Señora de la Oliva, de style baroque populaire, se trouve à la sortie de la vieille ville.

    Le musée de l’apiculture se trouve sur la route qui mène à Rivas, à la sortie d’Ejea. Le Moncayuelo est une enclave naturelle et la lagune offre la possibilité de réaliser de longues promenades dans cet espace naturel qui s’étend sur presque 40 hectares.

    Point 12

    Prenez vers l’est l’A-125 sur 16,9 km. Cette route est appelée la route d’Erla.

    near_me Point 12

    Prenez vers l’est l’A-125 sur 16,9 km. Cette route est appelée la route d’Erla.

    Erla local_gas_stationrestaurant

    A 15 km d’Ejea, le village d’Erla se dresse sur une colline et s’étend au pied du mont Corona dont la cime abrite les vestiges d’un ancien château. La chapelle de la Virgen de la Corona se situe quelques mètres plus bas ; elle était à l’origine de style roman mais a fait l’objet de différents travaux de restauration. L’accès au village se fait par l’arche de la tour gothique du Señorío de los López de Gurrea. Cette dernière date du XVe siècle et fait partie des plus singulières de la région. Elle est adossée à l’église paroissiale de Santa María et représente le prototype local des constructions qui servaient à la fois de demeure et de défense. L’église de Santa María et la tour adossée constituent un ensemble de style gothique primitif qui date du XIIIe siècle. Les retables de la Virgen de la Corona et de San Juan Bautista sont exposés à l’intérieur.

    Point 13

    Prenez l’A-125 en sortant d’Erla par l’Avenue Goya jusqu’au rond-point puis prenez la troisième sortie vers Luna, pour rejoindre l’A-1103. Continuez sur l’A-1103 pendant 1km puis tournez à droite pour prendre un chemin qui vous mènera à votre destination.

    near_me Point 13

    Prenez l’A-125 en sortant d’Erla par l’Avenue Goya jusqu’au rond-point puis prenez la troisième sortie vers Luna, pour rejoindre l’A-1103. Continuez sur l’A-1103 pendant 1km puis tournez à droite pour prendre un chemin qui vous mènera à votre destination.

    Nuestra Señora de Monlora restaurant

    Situé à 5 km de Luna, le sanctuaire de la Virgen de Monlora se trouve sur un plateau qui se détache entre les plaines du pays des Cinco Villas. C’est l’endroit le plus connu et le plus emblématique de Luna qui est dédié à sa patronne, connue pour conférer à l’eau des puits du monastère des vertus miraculeuses. Le bâtiment a été construit en 1500 puis rénové et modifié ultérieurement en 1762. Il a accueilli une communauté de franciscains jusqu’en 1837. L’église du Santuario (XVIIIe siècle) abrite un retable majeur, 4 toiles de José Luzan (maître de Goya) et une précieuse sculpture en bois de lEcce Homo. Il faut également souligner le portail gothique flamboyant du cloître. Les visiteurs auront une vue imprenable sur les monts enneigés des Pyrénées, les sierras des contreforts, les Mallos de Riglos, le Moncayo, la Hoya de Huesca  et sur tout le pays des Cinco Villas jusqu’en Navarre.

    Point 14

    Sortez du chemin pour prendre l’A-1103, au rond-point prenez la troisième sortie par l’A-125 jusqu’à Valpalmas. Le tronçon entier représente 12,3 km.

    near_me Point 14

    Sortez du chemin pour prendre l’A-1103, au rond-point prenez la troisième sortie par l’A-125 jusqu’à Valpalmas. Le tronçon entier représente 12,3 km.

    Valpalmas restaurant

    Valpalmas se trouve sur un chemin agreste qui correspondait à la route qui reliait Luna à Huesca à l’époque médiévale.

    Le village possède de grandes demeures bourgeoises de style aragonais et la maison où vécut enfant Santiago Ramón y Cajal, prix Nobel de médecine. Ce centre culturel présente les multiples facettes de ce grand chercheur au fil d’une exposition de documents graphiques et écrits. Une autre curiosité est l’église de San Hipólito construite en pierre de taille, avec des éléments de style roman.

    À proximité du village s’étend un paysage qui est connu sous le nom de « los Aguarales de Valpalmas ». Les Aguarales sont un ensemble de formes capricieuses résultat de la pluie sur l’argile qui avec l’aide du vent et du temps s’est chargé de modeler ces splendides formations appelées également cheminées de fées. Cette véritable exposition de sculptures permet de donner libre cours à son imagination à chaque recoin de cette ville en terre qui est unique en Espagne en raison de son extension et de son caractère spectaculaire.

    Fin de l'itinéraire

    Depuis Valpalmas prenez la CV-613 en sortant par la route Nueva puis continuez sur 6,8 km jusqu’à la destination. Vous rejoindrez ici la Ruta Reyes de Aragón (Route des Rois d’Aragon) sur le tronçon entre Puendeluna et Nuestra señora del Salz.

    near_me Fin de l'itinéraire

    Depuis Valpalmas prenez la CV-613 en sortant par la route Nueva puis continuez sur 6,8 km jusqu’à la destination. Vous rejoindrez ici la Ruta Reyes de Aragón (Route des Rois d’Aragon) sur le tronçon entre Puendeluna et Nuestra señora del Salz.

    Piedratajada

    Ce petit village doit son nom à l’enclave rocheux sur lequel il se trouve. Il est formé par un ensemble de vieilles maisons bourgeoises en pierre qui constitue une bonne partie des bâtiments du village. L’église paroissiale de San Sebastián du XIVe siècle se dresse entre les maisons. Il s’agit d’un temple de style gothique-levantin à une seule nef et un chevet avec une partie droite et l’autre octogonale. Il présente un portail avec un arc en plein cintre. Des retables de grand intérêt y sont exposés comme celui de San Sebastian du XVIe siècle de style maniériste ou ceux de la Vierge.

    Ce village conserve deux « peirones » ou croix de chemin : celle du Pilar de la Cruz, sur la place du même nom et celle de San Isidro en dehors du village. Un puits à glace y a été également conservé et d’anciennes mines de cuivre et des gisements archéologiques (San Melorge) sont situés à proximité de Piedratajada.